samedi 13 novembre 2021 – 20H00

LES ESCALES DOCUMENTAIRES

BACHAR MAR-KHALIFÉ

Projection + concert

World
Électro

Présentée par La Sirène et le festival Les Escales Documentaires

TA : 17€ • TR : 18€ • PT : 20€ • SP : 23€

Grande salle

Assis

Port du masque obligatoire

PASS SANITAIRE OBLIGATOIRE

Acheter ma place
Ajouter à mon calendrier

BACHAR MAR-KHALIFÉ

Bachar Mar-Khalifé est originaire du Liban. C’est à six ans que sa famille déménage à Paris. Son père, Marcel Khalifé, est reconnu et considéré comme l’un des plus grands joueurs d’Oud au monde. La poésie, la musique, l’apprentissage du piano classique bercent sa jeunesse. Le jazz, le hip-hop et l’électro alimentent bien vite son adolescence et nourrissent le répertoire traditionnel libanais qu’il affectionne. Chanteur, compositeur, pianiste, percussionniste, Bachar Mar-Khalifé aime le métissage musical et le croisement des genres. Les cinq albums à son actif ne démentent pas cette liberté de ton, cette volonté d’une expression artistique sans frontières, cette quête. À peine son jazz se fait-il oriental, que les me-sures suivantes frôlent les compositions de la musique répétitive chère à Philip Glass. Le sens mélodique est si débordant que déjà les pointes d’une électro vitaminée s’emparent de votre rythme cardiaque.
C’est en trio que Bachar revient à La Sirène après une première apparition en 2016. Ses derniers passages à La Rochelle ont été couronnés de succès, que ce soit aux Francofolies ou dans le cadre de la saison de La Coursive. Son dernier album se clôt sur la reprise de Ya Hawa Beirut de la diva Fairuz… comme un fil d’Ariane toujours tendu entre Paris et la capitale Libanaise.

BACHAR MAR-KHALIFÉ

Projection « Sous le ciel d’Alice » de Chloé Mazlo

Le concert sera précédé de la projection du film Sous le ciel d’Alice de Chloé Mazlo avec Alba Rohrwacher et Wajdi Mouawad, sélectionné par le Festival Les Escales Documentaires. Cette œuvre de fiction dont l’histoire, l’amour de la jeune Alice quittant la Suisse pour le Liban dans les années 50 se voit troublé par la guerre civile, complètera le Focus Liban proposé cette année lors du Festival. A noter que la bande son est signée de Bachar Mar-Khalifé.

Projection