mardi 15 novembre – H

BENJAMIN BIOLAY + OCTAVE NOIRE

TA : 25 • PT : 28 • SP : 31 • TU : abonné plein sur-place

Ajouter à mon calendrier

Oublions les strass médiatiques, la carrière d’acteur et les millions d’albums vendus par d’autres voix (pour Keren Ann, Henri Salvador, Vanessa Paradis…) pour nous concentrer sur l’essentiel : les talents d’écriture et d’arrangeur de ce stakhanoviste, enfant terrible de la chanson française. Plus dandy rock’n’pop en prise directe avec l’univers Gainsbourg que nouveau Goldman, frottant parfois avec Arthur H, Bertrand Belin ou Miossec pour la gestion et la signature de sa voix grave, intime du regretté Hubert Mounier (L’Affaire Louis Trio) et véritable caméléon jouant des références, Benjamin Biolay revient avec Palermo Hollywood, huitième album de récits urbains qui vagabonde entre Paris et Buenos Aires (sa ville d’adoption depuis dix ans), cumbia et jazz-soft, tango et grand orchestre, bossa et pop. Toujours romantique et séducteur, nonchalant et mélancolique, tabagique et lyrique, mais dans un format cette fois joueur et ramassé qui s’essaye avec bonheur à une forme de « lâcher prise » ensoleillé, contaminé par la luminosité sud-américaine et la fausse légèreté des « calle » bonairiennes, le Lyonnais réalise rien de moins que son meilleur album à ce jour et nous promet une tournée d’anthologie.