samedi 14 novembre – H

CLÔTURE DES ESCALES DOCUMENTAIRES: THE SOUL OF A MAN – documentaire de Wim Wenders + Concert BLICK BASSY

TA : 12 • TR : 13 • PT : 15 • SP : 18 • TU : abonné plein reduit sur-place

Ajouter à mon calendrier

Premier volet de la série des sept films Martin Scorsese Presents The Blues, et le plus réussi, The Soul Of A Man (2004) était logiquement confié au réalisateur mélomane berlinois Wim Wenders qui se focalisa sur ses trois bluesmen préférés : Skip James, Blind Willie Johnson et JB Lenoir. Un magnifique film de fan qui mêle documentaires et reconstitutions à une tripotée d’hommages musicaux (Nick Cave, Beck, James Blood Ulmer, Lou Reed…). Le génie reste l’ombrageux Nehemiah « Skip » James, véritable ovni du country-blues, pianiste, artiste du guitare picking et du falsetto vocal, avec ses chansons enregistrées en février 1931 et hors du temps, comme Devil got my woman, I’m so glad, Cypress blues et surtout Hard Time Killin’ Floor. Redécouvert par Henry Vestine (Canned Heat) en 1964, Skip reprend sa guitare après 30 années de silence et réenregistre pour le label Vanguard en parcourant les festivals, avant de mourir en 1968.
 
C’est à cet artiste unique que le chanteur et guitariste de Yaoundé Blick Bassy rend hommage dans son troisième album, Akö, accompagné de Clément Petit (violoncelle) et Fidel Fourneyron (trombone). Chanté en Bassa, une des 260 langues du Cameroun, l’album trouve une voie sensible et d’une élégance rare, entre le Mississippi et le Wouri, tout en douceur, sobriété et mélodies subliminales.