mercredi 27 avril – H

DELUXE + ØCTAV

TA : 20 • TR : 21 • PT : 23 • SP : 26 • TU : abonné plein reduit sur-place

Ajouter à mon calendrier

Depuis leur passage à La Sirène, il y a deux ans, les Aixois ont sillonné l’Europe et les festivals, capitalisant à grands coups de shows décapants, huilés et remplis de bonne humeur, les pépites groovy de leur premier opus, The Deluxe Family Show. À l’heure du deuxième album, le sextet ne bouscule aucun des ingrédients qui fait sa force. Stachelight fait donc encore la part belle aux rythmiques funky et hip-hop, efficaces et dansantes, aux mélanges acoustiques et électros, aux refrains entêtants, aux gimmicks malins. Le tout portant sur un plateau swing, la voix hypnotique et espiègle de Liliboy. Mais Deluxe ose aussi l’éclectisme et l’alternance des ambiances, ne sacrifiant pas ses envies d’évolution sur l’autel de l’efficacité et du tout-à-fond. Avec de nouveaux invités de choix (-M-, Nneka, Akhenaton et Shurik’n d’IAM), le groupe s’aventure dans les embardées jazzy sombres, des séismes pop, des fragrances tziganes… Sanglés dans leurs nouveaux costumes circassiens dorés et une maturité stylistique acquise au fil de longs mois de studio, arborant toujours fièrement leurs moustaches, leur énergie et leur bonne humeur communicative, les Deluxe nous reviennent au meilleur de leur forme.
 
La synth-pop kitsch de Victor et Emmanuelle bidouille de drôles d’histoires paranormales où des créatures étranges dansent lascivement rumba et tango sur la planète Mars. Entre variété seventies, yéyé électro groove et pop rétro-futuriste, Øctav marche tranquillement sur les traces sidérales de The DØ ou de Lilly Wood & the Prick.