dimanche 22 novembre – H

« French New-Wave Week » : BERTRAND BELIN + FEU ! CHATTERTON

TA : 17 • TR : 18 • PT : 20 • SP : 23 • TU : abonné plein reduit sur-place

Ajouter à mon calendrier

Retour de Bertrand Belin après son passage pour Parcs en décembre 2014. On ne sait pas grand-chose du successeur, Cap Waller, cinquième album de nouveau enregistré à Sheffield chez Shez Sheridan (Richard Hawley) et seulement dévoilé par Folle folle folle, entraînant single clin d’œil à Curtis Mayfield. Les mots sont toujours aussi précis et volages comme soufflés sur ce timbre tranquille passé maître dans l’art de brosser en quelques vers d’étranges histoires ouvertes. Les harmonies sont toujours ancrées dans l’école folk-rock américaines (Lambchop) mais ont depuis longtemps dépassé leurs cadres. Les rythmiques ont été cherchées ailleurs, posant la pointe de la boots sur le dancefloor martelé par l’indispensable Tatiana Mladenovitch (batterie, chœur). Deux livres plus tard (Sorties de route et Requin chez P.O.L.), le dandy à l’ironie distanciée poursuit avec classe et intelligence, l’aventure immobile et contemplative de ses chansons évolutives.
 
Un nom tiré d’un tableau d’Henry Wallis, des looks soignés, une verve vocale en droite ligne d’une certaine tradition française (Léo Ferré, Brel), une bonne dose d’autodérision… Depuis les bancs du lycée Louis-le-Grand, Feu ! Chatterton a su prendre le temps de mûrir ses harmonies et son écriture pop, nourri à la liberté de Radiohead ou d’Aphex Twin, mettre en groove ce «Spoken word» qui triomphe avec Fauve.

A l’initiative et en partenariat avec le Chantier des Francos, assistez en amont du concert à la du documentaire  «Feu! Chatterton par Feu! Chatterton » (diffusé sur France 4)
Marie Guilloux a suivi les 5 parisiens pendant un an, de leur premier concert à la signature de leur album, en passant par des séances d’enregistrement en Suède…
La projection sera suivie d’une rencontre avec le public.
Dim. 22 nov / 16H30 – entrée libre (dans la limite des places disponibles)