samedi 23 novembre – H

HANNI EL KHATIB + WALL OF DEATH

TA : 15 • TR : 16 • PT : 18 • SP : 21 • TU : abonné plein reduit sur-place

Ajouter à mon calendrier

Ne surtout pas se fier aux sonorités du nom de ce chanteur guitariste originaire de San Francisco et d’ascendance palestinienne. Car c’est bien de rock’n’roll qu’il s’agit ici, du vrai, du bon, avec tatouages vintages et cheveux gominés, baignés dans une énergie punk passée au tamis de la soul, du garage rock, du rhythm’n Blues des origines, du blues primal et du teenage skate. HANNI EL KHATIB a taillé sa route en seulement deux albums jouissifs et bourrés de sex appeal, à grands coups de riffs et de mélodies aussi simples qu’imparables. Head in the Dirt, sorti en avril, est une nouvelle production du décidément infatigable Dan Auerbach (guitariste et chanteur de The Black Keys). Il convoque tour à tour les déflagrations soniques du Raw Power des Stooges, un rhythm’n Blues ramené à l’os, l’énergie primale du garage d’un Gun Club ou des early Clash, le tout appuyé sur quelques ritournelles délétères qui restent gravées dans des neurones chauffés à blanc. HEK se paye le luxe de faire une sorte d’inventaire de décennies de musiques rebelles, sans jamais perdre le fil de son inspiration, ni de son désir d’en découdre.

En ouverture, le jeune trio frenchy de WALL OF DEATH, signé chez les indispensables parisiens de Born Bad Records (a-t-on besoin d’en dire plus ?), flotte sur un orgue vintage, des guitares acides, une batterie d’outre-tombe et une drôle de voix mélancolique, pour nous embarquer sur les ailes de son puissant rock psychédélique et d’un premier album enregistré aux États-Unis chez leurs compères de The Black Angels.

HABILLAGE SONORE: DJ MICHAlON

PENSEZ AU BUS!!
/// NAVETTE RETOUR GRATUITE // La Sirène => Place de Verdun => Techoforum // Départ : 00H30 ///