samedi 01 novembre – H

HOLLYSIZ + PEGASE + THE BUNS

TA : 17 • TR : 18 • PT : 20 • SP : 23 • TU : abonné plein reduit sur-place

Ajouter à mon calendrier

Ces trois nouvelles formations françaises dégoupillent les codes de l’électro-pop, du rock et de la french touch, pour bâtir des univers théâtralisés et « customisés ».

Avec le Tahiti Boy et Alexandre Maillard (guitare, production), plus les manettes londoniennes de Dave Bascombe (Depeche Mode, Tears for Fears), HOLLYSIZ taille une électro-pop chirurgicale, diablement efficace. Ça bastonne, en anglais et au plus serré d’une new-wave réinventée, concassant Blondie et Madonna dans une cuve de verre pilé. Projet solo de l’actrice Cécile Cassel, fille de Jean-Pierre, soeur de Vincent et de Mathias (Assassin), nominée aux Victoires de la musique, la blonde féline attaque en piqué avec un sacré tempérament.

Le nantais Raphaël d’Hervez, ex-voix du collectif Minitel Rose et tête pensante du label Fvtvr, s’est réinventé en solo sous le nom de PEGASE et d’une électro-dream-pop subtile. Entre Brian Eno et Sigur Rós, l’animal trouve un curieux passage symphonique et malicieux, pour nous susurrer de drôles de comptines chimériques sur un tapis d’ambient ailé.

Julie Gomel et Émilie Rambaud malmènent les fifties américaines, avec guitare, batterie et deux micros. Avec hargne et chignon sage, fausse candeur vénéneuse et vrai cover du « Fais-moi mal Johnny » (Vian), les deux de THE BUNS conjuguent les White Stripes au féminin pluriel avec le sens du spectaculaire.

PENSEZ AU BUS!!
/// NAVETTE RETOUR GRATUITE //La Sirène =>Place de Verdun =>Techoforum // Départ : 01H30 ///