mercredi 25 février – H

LES NUITS DE L’ALLIGATOR : HELL’S KITCHEN + JOLIE HOLLAND + STREETS OF LAREDO

TA : 12 • TR : 13 • PT : 15 • SP : 18 • TU : abonné plein reduit sur-place • GRATUIT ABONNÉS

Ajouter à mon calendrier

Un bayou fantasmé revient chaque année avec sa moisson de renégats du rhythm’n blues, de pirates vaudous du swamp rock et de flibustiers country-folk nourris à la rockabilly riot originelle. Pour la quatrième édition à La Sirène du frenchy festival itinérant, le tiercé gagnant de ces nouvelles NUITS DE L’ALLIGATOR vient de Suisse, de Nouvelle-Zélande et des États-Unis et jette de vrais morceaux de rock, de folk et d’americana dans la marmite à gumbo !

Dans sa cuisine du diable, le trio Helvète underground mitonne depuis quinze ans une mixture dadaïste de country blues à l’os et de folk rugueux, brinquebalant Tom Waits et John Fogerty dans un grand bazar de réminiscences du Old Mississippi. Et si HELL’S KITCHEN a mis deux doigts de refrains pop dans la mixture de son sixième album (Red Hot Land), il ne lésine toujours pas sur les épices.

La belle de Houston en quartet pour cette tournée fait défiler tous les fantômes de la musique américaine sur son exceptionnelle voix rauque et féline à la Lucinda Williams. Son sixième album, Wine Dark Sea, enregistré à la Nouvelle-Orléans, éclaire ses lascifs entortillements vocaux, d’une magnifique lumière soul poisseuse, zébrée d’éclaboussures électriques.

Un septet de Nouvelle-Zélande qui porte le nom d’une ville du Texas, d’une cow-boy song traditionnelle et qui s’exile à Brooklyn pour faire vivre son folk-rock débridé, STREETS OF LAREDO lorgne autant sur les Violent Femmes que sur une indie-pop acoustique à reprendre en choeur autour d’un drôle de feu de camp.