mercredi 20 février – H

LES NUITS DE L’ALLIGATOR : WOVENHAND + DON CAVALLI

TA : 12 • TR : 13 • PT : 15 • SP : 18 • TU : abonné plein reduit sur-place • Opération gratuit abonnés

Ajouter à mon calendrier

*** Opération Gratuit Abonnés ***

Pour la deuxième année consécutive et sa 8ème édition nationale, le festival Les Nuits de l’Alligator pose ses valises à La Sirène. Une escale qui nous « re »botte (en crocos)… évidemment.

David Eugène Edwards est le leader de WovenHand, combo légendaire originaire de Denver dans le Colorado. C’est sur les cendres encore chaudes de 16 Horsepower que naît, il y a une dizaine d’années, ce nouveau projet musical. Au programme de cette fraîche aventure, la quête toujours plus poussée d’une country alternative, d’une folk ancestrale nourrie à la source du punk le plus abrasif. Les concerts de WovenHand sont des parenthèses, des instants pleins et déliés, où, entouré de ses fidèles lieutenants, David Eugène Edwards, yeux fermés et voix chaude semble entonner un chant primitif. On pense alors à une passerelle reliant le meilleur Nick Cave à un Jeffrey Lee Pierce privé de son Gun Club, on songe aux grands espaces du nord américain… à la conquête de l’ouest, à la ruée vers l’or d’un musicien prêcheur.

Don Cavalli avait surpris son monde en 2007 avec son premier opus « Cryland ». Une galette à l’image de sa pochette, colorée et explosive, un disque très vite cité comme une perle rare par des gens aussi délicats et connaisseurs que Hanni El Khatib ou Jim Jones (meneur de Revue). 2013 marque le retour de Vincent Talpaert aux affaires avec l’opus « Temperamental ». Un retour plein de groove, de guitares 60’s, de swamp rock, de country et d’énergie… un disque fait pour danser, intemporel, un disque inscrit pour durer !

 

PENSEZ AU BUS!!
/// NAVETTE RETOUR GRATUITE // La Sirène => Place de Verdun => Techoforum // Départ : 00H30 ///