samedi 30 avril – H

Peter Hook & The Light A “Joy Division” Celebration + DJ MICKA ROCK

TA : 20 • TR : 21 • PT : 23 • SP : 26 • TU : abonné plein reduit sur-place

Ajouter à mon calendrier

Le légendaire Mancunien foulera la scène de La Sirène précédé d’un CV marquant l’histoire du rock anglais, du post-punk, de l’électro et de la new-wave.

Bassiste de Joy Division, il fonde New Order à la mort de Ian Curtis, pour une poignée d’albums incontournables pour toute l’électro-rock et la synthpop à venir (le single Blue Monday a une généalogie pléthorique). En parallèle, il co-gère le mythique club Hacienda fondé par Tony Wilson (Factory Records), point de départ de toute la déferlante house et électro européenne. Porte d’entrée de la techno de Detroit, de l’acid house de Chicago, mais aussi de DJ comme Laurent Garnier, le temple sera un temps l’épicentre de la musique de Manchester. Peter Hook se met aux manettes pour produire les Stone Roses et les Happy Mondays, pendant que les Inspiral Carpets et les Chemical Brothers affolent le dance-floor… Après diverses formations (Revenge, Monaco, Freebass), une activité de DJ, une flopée de side-project et son départ de New Order, il fonde The Light et remet à l’avant-scène son jeu de basse si particulier. Pour célébrer dignement les trente ans des cultissimes albums Unknow Pleasures et Closer, il promène en live depuis 2013 ce « Joy Division Celebration » revisitant chronologiquement l’intégralité de ces deux pierres angulaires du rock et une poignée de titres de New Order en ouverture de set… Et qui mieux que Peter Hook aurait la légitimité suffisante pour porter pareil hommage ?

Gageons que le set de Micka Rock transformera en deuxième partie de nuit le club de La Sirène en Hacienda atlantique…