vendredi 26 février – H

Pony Pony Run Run + Phospho

TA : NULL • TU : sur-place plein reduit

Ajouter à mon calendrier

Ils se sont connus sur les bancs de la fac aux Beaux-Arts à Nantes. Ils forment le trio Pony Pony Run Run. Ils, ce sont Gaëtan et deux frères, Antonin et Amaël. Ils partagent en trio une vraie passion pour la pop ludique, aérienne. Ils montrent un talent certain pour les mélodies « bubblegum » et les morceaux « tubesques ». Ils aiment Nirvana et Weezer pour l’énergie rock et le sens du hit. Mais ils avouent aussi ne pas détester la culture dance de Reel to Real et de 2 Unlimited et la sueur du dance-floor. Cette approche grand angle captive largement le public, faune indie comme les demoiselles de Rochefort, de Brest, de Varsovie ou de Berlin. Cette petite entreprise est internationale et ne connaît pas la crise. Les salles qui les reçoivent jouent à guichet fermé. Parions que cette aventurIls se sont connus sur les bancs de la fac aux Beaux-Arts à Nantes. Ils forment le trio Pony Pony Run Run. Ils, ce sont Gaëtan et deux frères, Antonin et Amaël. Ils partagent en trio une vraie passion pour la pop ludique, aérienne. Ils montrent un talent certain pour les mélodies « bubblegum » et les morceaux « tubesques ». Ils aiment Nirvana et Weezer pour l’énergie rock et le sens du hit. Mais ils avouent aussi ne pas détester la culture dance de Reel to Real et de 2 Unlimited et la sueur du dance-floor. Cette approche grand angle captive largement le public, faune indie comme les demoiselles de Rochefort, de Brest, de Varsovie ou de Berlin. Cette petite entreprise est internationale et ne connaît pas la crise. Les salles qui les reçoivent jouent à guichet fermé. Parions que cette aventure nous arrive à notre tour.

PHOSPHO est en comparaison plus sectaire ou plus lettré, c’est selon. Ce combo de Niort ne manque pas d’assurance dans son approche pop punk funk. Prenez un zeste de LCD Soundsystem, quelques citations du grand Sonic Youth, une pincée de !!! et vous voilà en présence de la nouvelle sensation née à Brooklyn… sur 2 Sèvres !