samedi 18 octobre – H

SOLE with DJ PAIN 1

TA : 5 • TR : 5 • PT : 5 • SP : 5 • TU : abonné plein reduit sur-place

Ajouter à mon calendrier

La Sirène se déplace en centre-ville et installe ses quartiers d’automne chez ses copains du Bar L’Alibi rue St Jean du Pérot. Block Party !

C’est à une rencontre entre le feu et la glace que vous convie cette programmation hors-les-murs avec, sur le ring de leur album Death Drive, deux artistes majeurs du hip-hop américain et un grand écart parfaitement négocié entre underground et mainstream.

À ma gauche, James Holland (aka SOLE), le MC rebelle de Portland (Oregon), fondateur du célèbre label Anticon, marxiste et en colère, le genre de type à faire biper les curseurs de la censure nord-américaine. En solo ou en groupe (Northern Exposure, Live Poets, Deep Puddle Dynamics, So-Called Artists), un parcours en forme de perpétuelles aventures aux frontières de l’avant-garde et de l’expérimental et la crédibilité d’une figure de l’indé aux textes « conscients » et sévèrement affûtés. À ma droite, Pacal Bayley (aka DJ PAiN 1), le beat-master de Madison (Wisconsin), producteur émérite et multi-platiné pour Young Jeezy, 2 Chainz ou 50 Cent, mais qui a fourbi ses armes avec Chuck D (Public Enemy) ou Kool G Rap avant de s’envoler aux sommets des charts.

Rencontre glissante et improbable sur le papier, l’album réussit un magnifique travail d’équilibriste stylistique en forme de mains tendues à la réconciliation des grandes tendances du hip-hop contemporain. Entre les chapelles pop-rap, jungle et indie, il n’y a plus aucune raison de faire ses choix et c’est une chouette nouvelle !