mardi 27 mai – H

THE BRIAN JONESTOWN MASSACRE + WALL OF DEATH

TA : 15 • TR : 16 • PT : 18 • SP : 21 • TU : abonné plein reduit sur-place

Ajouter à mon calendrier

Après la véritable claque sonique offerte par les WARLOCKS en février (honte aux absents !), c’est au tour de la légende lysergique angelenos Anton Newcombe de venir bousculer nos oreilles avec son redoutable BRIAN JONESTOWN MASSACRE. Soit, en chair et en os, le groupe d’allumés cosmiques qui faisait contrepoint à l’ascension planétaire des Dandy Warhols dans le documentaire DIG ! D’Ondi Timoner.
Personne n’aimerait partager le turbulent cerveau prolifique d’Anton Newcombe. Mais ce type unique, qui joue de plus de 80 instruments, compose et enregistre comme il respire, entretient un rapport obsessionnel au Velvet Underground, My Bloody Valentine, Spacemen 3, au garage psychédélique et au Their Satanic Majesties Request des Rolling Stones, a su créer une véritable œuvre, folle-dingue et chaotique, mais puissamment inspirée. Les plus de vingt années d’existence du BRIAN JONESTOWN MASSACRE ont connu d’incessants changements de line-up (plus de soixante membres recensés), autant de bagarres et désintoxications diverses, volant sans logique apparente de sabordages volontaires en renaissances magnifiques.

Sans doute le prix à payer pour cette flopée d’albums aussi brillants que fascinants… Dans ce véritable capharnaüm rock psychédélique qui passe d’une citation à une autre au gré de son inspiration obsessionnelle, Anton Newcombe maintient le cap pour « garder la musique diabolique » (keep music evil) et revient avec un tout nouvel album, Revelation, toujours aussi allumé et farouchement indépendant. Une légende, on vous dit.​

PENSEZ AU BUS!!
/// NAVETTE RETOUR GRATUITE //La Sirène =>Place de Verdun =>Techoforum //Départ: MINUIT///