vendredi 13 mars – H

THE DANDY WARHOLS + SARRACO + DJ MICHALON

TA : 20 • TR : 21 • PT : 23 • SP : 26 • TU : abonné plein reduit sur-place

Ajouter à mon calendrier

Dans la grande famille du Rock’n’Roll Circus, les 4 de Portland pourraient endosser le rôle du groupe le plus débonnaire… En effet, affublés de ce patronyme hommage gag, défenseurs ardents au quotidien d’un hédonisme débridé, apparaissant régulièrement débraillé sur scène, les DANDY WARHOLS portent haut les couleurs d’une vie de rockeurs « stars » vivant à 200 à l’heure le pied obstinément et lourdement appuyé sur la pédale d’accélérateur. Cette persistance rétinienne a la peau dure et s’avère assez inexacte au regard du parcours du combo. La vraie vie des DANDY WARHOLS peut aussi se traduire par 20 années passées sur la route à offrir des concerts généreux et enlevés, par 5 albums essentiels enregistrés (dont l’excellent dernier opus studio: This machine) et par cette aptitude surprenante à composer des « tubes » fredonnés à l’échelon planétaire.
Bien souvent mesurés et comparés aux Brian Jonestown Massacre, notamment dans Dig le documentaire d’Ondi Timoner, les Dandy Warhols sont sans aucun doute plus des frères de sang que des concurrents du groupe d’Anton Newcombe. En effet, la pop psyché grunge du groupe de Courtney Taylor-Taylor est bien la version solaire d’une même et singulière musique.

Le quartet SARRACO réunit les meilleurs artificiers de notre région. Initié par Nico (Ex Coup d’Marron / aujourd’hui Hildebrandt) au chant, aux compositions et à la guitare, orchestré et rythmé par Norbert à la batterie, soutenu par Maud Elisa à la guitare et François Pierre à la basse et au violoncelle (soit une grande partie du Prince Miiaou) ce combo est un petit All Stars ! La musique : une usine à tubes pop lo-fi ou les spectres de Beck, Elliott Smith, Pavement et Sugar sont invités.

L’after soirée sera assurée côté club par DJ MICHALON… Soul, Rhythm and blues, jerk endiablés et autres hymnes punk and rock’n’roll… Et oui, c’est vendredi !