samedi 28 mars – H

TONY ALLEN + FOREVER PAVOT + NATOSITO DJ set

TA : 17 • TR : 18 • PT : 20 • SP : 23 • TU : abonné plein reduit sur-place

Ajouter à mon calendrier

À l’heure où le légendaire TONY ALLEN livre, à 74 ans, son dixième album solo (Film of life), il est temps de remettre en perspective l’apport unique de ce maître de la batterie Afro-Beat, dit le « sorcier de Lagos » ou simplement qualifié de « meilleur batteur du monde » par Brian Eno himself. Batteur et directeur artistique de son ami Fela Kuti jusqu’en 1979, ce fan d’Art Blakey a propulsé le highlife dans des territoires rythmiques qui vont marquer toute la sono mondiale, avant de s’envoler travailler ses frappes funky dans le monde du dub, du jazz bop ou de l’électro. Impossible depuis de compter les collaborations du Nigérian avec le gotha international du jazz et de la pop. On retiendra ses dernières envolées avec son fan Damon Albarn (Blur) qui l’embarque dans ses supers groupes: The Good, the Bad and the Queen et Rocket Juice and The Moon. Toujours pas rassasié, son merveilleux regard tourné vers ce qu’il adviendra, TONY ALLEN poursuit sa route gourmande et curieuse dans les musiques du monde.

Rochelais d’origine, Émile Sornin (aka FOREVER PAVOT) a été réalisateur vidéo avant d’inventer la bande-son de ses images. Après une poignée de singles sidérants, mixant John Barry et les Zombies dans un savant bricolage psyché pop électro, l’homme à la moustache vient de sortir un magnifique premier album chez Born Bad Records, joyeux télescopage des Beach Boys et de Soft Machine, bouleversant savamment les structures stylistiques de la pop.